Naturelles ou défrisées, nous avons toutes souffert à un moment ou à un autre de notre aventure capillaire de la casse. A moins de venir d’une autre planète, personne n’aime voir ses cheveux se casser. Et ce problème étant très courant, je me propose dans cet article de partager avec vous mes astuces pour combattre et éviter la casse.

 

C’EST QUOI LA CASSE ?

Je pourrais définir la casse comme une rupture de la tige capillaire. Autrement dit, on parle de casse capillaire lorsqu’on constate une perte de cheveux provenant des longueurs de la masse capillaire.

la casse du cheveu crépu 1

 

COMMENT LA DIAGNOSTIQUER ?

La casse est différente de la chute par ses causes, ses effets, son traitement…

Méthode 1 : pour déceler la casse dès ses débuts

Après votre démêlage, récupérez les cheveux que vous avez perdus et observez-les. Prenez un cheveu, portez votre attention sur la longueur de ce cheveu. A-t-il la même longueur que votre chevelure dans sa globalité ? Remarquez-vous un point blanc à l’une des extrémités ?

Si la réponse à ces 2 questions est non, le cheveu que vous avez entre les mains est  un cheveu cassé. Observez ainsi plusieurs cheveux et en fonction du nombre de cheveux cassés, vous saurez s’il faut réagir ou laisser couler.

la casse du cheveu crépu 1

 

Méthode 2 : casse avancée

Vous constatez sur une ou plusieurs sections que le volume de vos cheveux baisse drastiquement d’une certaine longueur aux pointes, alors que vos racines jusqu’à cette hauteur sont bien fournies. L’image sera certainement plus parlante.

Il ne fait aucun doute dans ce cas que vos cheveux se cassent, il faut réagir.

 

POURQUOI NOS CHEVEUX SE CASSENT-ILS ?

Les cheveux se cassent pour diverses raisons :

  • Le climat (hiver, harmattan…)
  • Soucis de santé (carence en vitamines, anémie, dérèglement hormonal, prise de certains médicaments…)
  • Cheveux secs (mal hydratés et mal nourris)
  • Actions néfastes (manipulations excessives, démêlage agressif, usages d’accessoires inadaptés, usages d’appareils de coiffure chauffants, coiffures inappropriées…)

 

COMMENT L’ARRÊTER ?

  • Réduire la manipulation des cheveux au stricte minimum et arrêter de les tripoter à tout moment ;
  • Porter régulièrement des coiffures protectrices (de 1 journée à 2 semaines) ;
  • Hydrater régulièrement ses cheveux et ne pas attendre qu’ils soient secs pour le faire ;
  • Faire des soins profonds hydratants 1 fois par semaine ;
  • Faire un soin protéiné 1 fois par mois ou 1 fois tous les 2 mois selon la force du soin protéiné;
  • Isoler dans la mesure du possible les sections où la casse est localisée afin de les soigner avec plus d’attention ;
  • Se démêler les cheveux dans les règles de l’art, voir ma séance démêlage ;
  • S’assurer qu’on a les ongles limés avant de toucher à ses cheveux ;
  • Ne pas utiliser des peignes usés ou trop fins sur ses cheveux ;
  • Ne pas utiliser des accessoires (épingles, élastiques…) qui s’accrochent aux cheveux ;
  • Mettre ses cheveux en forme (nattes, twsit, chignon haut…) avant de dormir ;
  • Dormir avec un foulard ou un oreiller en satin…

 

QUE FAIRE POUR NE PLUS EN SOUFFRIR ?

Une fois la casse maîtrisée, il faut :

  • faire le guet et prendre l’habitude d’observer les cheveux que l’on perd après le démêlage : vous pourrez ainsi réagir avant que les dégâts ne se voient ;
  • adopter les habitudes, pratiques et conseils mis en œuvre pour stopper la casse, ils sont aussi valables pour la prévenir.

Le cheveu crépu est plus sujet à la casse, puisqu’il est naturellement sec et fragile. Ce n’est cependant pas une fatalité. Vous pourrez arborer une chevelure forte, saine et belle à condition de vous approprier les conseils susmentionnés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*